Ouarzazate : focus sur les réalisations du projet d’amélioration durable des performances agricoles dans la commune Ghassate

Les réalisations du projet d’amélioration durable des performances du secteur agricole dans la commune de Ghassate (Province de Ouarzazate) ont été mis en exergue à l’occasion d’une rencontre organisée récemment à l’initiative de l’Office de mise en valeur agricole de Ouarzazate (ORMVAO).

Parallèlement à cette rencontre, initiée en collaboration avec les partenaires de ce projet, à savoir l’Ong Agrisud International et la Fondation Norsys, des visites découvertes d’exploitations axées sur la transition agro-écologique, des présentation de pratiques, des témoignages et des retours d’expériences étaient au rendez-vous aussi.

Cette rencontre a connu la participation des différents acteurs des collectivités territoriales, administrations et services techniques concernés, ainsi que de représentants de la société civile et du secteur privé. Elle avait pour objet de faire la lumière sur les dynamiques mises en œuvre au niveau de la commune de Ghassate, dans le cadre de ce projet.

Les interventions de l’ORMVAO, Agrisud International et la Fondation Norsys dans le cadre de ce projet, qui a démarré en 2014, ont pour objet d’accompagner les exploitations agricoles familiales et les organisations professionnelles dans la mise en œuvre d’activités performantes aux plans agri-environnemental, économique et social.

Les trois principaux axes du projet sont l’autonomisation des familles et de leurs organisations professionnelles pour le développement des activités, l’amélioration de l’écoulement des produits via la structuration professionnelle et le renforcement des dispositifs innovants (entreprises de services), ainsi que la promotion des actions concertées à l’échelle de la commune pour une agriculture durable.

La directrice de la fondation Norsys, Imane Taime, a souligné que cette initiative a pour finalité le partage de la méthodologie d’intervention à l’échelle de la commune qui est basée notamment sur le pilier de l’agroécologie, à travers la promotion des pratiques qui permettent de produire des produits agro- écologiques respectant les ressources naturelles.

Un travail est fait également à l’échèle des filières et des entreprises agricoles pour une meilleure commercialisation de leur production, ainsi qu’au niveau du territoire pour une meilleure concertation avec les différents acteurs concernés, a-t-elle ajouté dans une déclaration à la MAP.

Pour sa part, Mohamed Ait Benhammou, coordinateur d’appui au projet à l’ORMVAO, a souligné que cette rencontre ambitionne de renforcer le travail en synergie entre les acteurs locaux intervenant dans ce projet, ainsi que de donner un aperçu sur les réalisations accomplies pour l’amélioration des pratiques agricoles dans la commune de Ghassate via des pratiques agro- écologiques.

L’un des principaux objectifs de cette initiative est aussi de préserver les ressources naturelles qui sont exploitées au niveau de la commune, a-t-il fait observer.

La directrice générale d’Agrisud International, Elphège Ghestem-Zahir, a souligné que son Ong, qui travaille au Maroc depuis 30 ans, accompagne les familles des villages de Ghassate actives dans l’agriculture pour améliorer leur production, assurer la sécurité alimentaire et générer des revenus.

L’accompagnement de ces familles se fait notamment en matière de formation technique et de gestion, a-t-elle précisé.

La Commune de Ghassate relève de la province de Ouarzazate. Elle s’étend sur 1.034 km² avec des paysages très distincts : haute montagne, piémont et plateaux traversés par les oueds. Les exploitations familiales inscrites dans la démarche de transition agro-écologique représentent plus de 40% des exploitations de la commune.