Ouarzazate : conférence sur l’entreprise de tourisme à Drâa-Tafilalet

Une conférence sur « L’entreprise de tourisme à Drâa-Tafilalet à la lumière du Nouveau modèle de développement » a été organisée, jeudi à Ouarzazate, à l’initiative de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH).

Cette rencontre intervient dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action annuel de la CRDH de Drâa-Tafilalet au titre de l’année 2022, ainsi que des initiatives de coordination entre la Commission et la Direction régionale du Tourisme.

Cette rencontre avait pour objet d’impliquer les parties concernées des secteurs public et privé, les élus, les acteurs de la société civile, les entrepreneurs et les militants des droits de l’Homme dans une réflexion collective et participative axée sur la réalité du secteur touristique et les problèmes qui freinent l’avancée de l’entreprise de tourisme dans la région de Drâa-Tafilalet.

L’objectif était aussi de faire la lumière sur les orientations stratégiques tracées par le rapport général du Nouveau modèle de développement au sujet de l’entreprise de tourisme, dans la perspective de proposer des idées à même d’enrichir le processus d’élaboration des politiques et programmes régionaux dédiés à ce type d’activité économique.

Intervenant à cette occasion, la présidente de la CRDH de Drâa-Tafilalet, Fatima Aarach, a évoqué l’important arsenal juridique marocain qui vise à améliorer la qualité des services touristiques et à promouvoir l’implantation d’une activité touristique socialement responsable, respectueuse de l’environnement local et soucieuse du cadre de vie des populations locales et des ressources naturelles.

Elle a relevé, dans le même cadre, que le Nouveau modèle de développement appelle à soutenir l’esprit d’entreprise dans le domaine des services touristiques, à renforcer les compétences en la matière, à apporter un soutien technique et financier approprié aux différents acteurs du tourisme, à tisser des relations entre eux pour présenter des offres intégrées et à développer un plan de formation aux nouveaux métiers du tourisme.

Mme Aarach a fait observer, en outre, que le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) accorde une attention particulière aux droits économiques et sociaux, y compris ceux se rapportant à la promotion de l’entrepreneuriat, avec toutes ses composantes, et à l’intégration de l’approche des droits humains, tout en mettant l’accent sur les liens existants entre les droits économiques et sociaux et les objectifs de développement.

Lors de cette conférence, un exposé a été présenté sur « La réalité et les perspectives du secteur du tourisme à Drâa-Tafilalet » qui a mis en exergue les potentialités et les atouts touristiques de cette région.

Dans cet exposé, le délégué provincial du Tourisme à Ouarzazate, Zagora et Tinghir, Mohamed Cheikh Maoulainine Laghdaf, a souligné que l’entreprise de tourisme est un élément important du développement des activités touristiques et de la promotion de ses services.

Il a estimé nécessaire d’encourager l’investissement dans ce type d’entreprises et de faciliter les démarches administratives aux investisseurs au niveau local, national et international, de disposer de cadres supérieurs spécialisés dans l’industrie du tourisme et de créer des centres de formation et de recherche dans le secteur.