Errachidia : formation sur « le projet de l’Etablissement intégré »

Une session de formation sur « le projet de l’Etablissement intégré » a été organisée, jeudi à Errachidia, par le Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF)  Drâa-Tafilalet.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17 relative au système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, notamment le neuvième projet portant sur la promotion des métiers de l’éducation et de la formation, ainsi que de la gestion des parcours professionnels.

Elle intervient également dans le sillage de l’exécution du plan régional de formation continue au titre de l’exercice 2022.

A cette occasion, Abdelali Ouhmidou, enseignant au CRMEF Drâa-Tafilalet, a évoqué plusieurs questions liées au « projet de l’Etablissement intégré », notamment son rapport le modèle « Lycée Attahadi » qui a pour objectif d’améliorer l’efficacité et la performance de 90 établissements pilotes à travers le Royaume pour améliorer les apprentissages et les résultats scolaires des élèves.

Il a rappelé les nouveautés de ce projet sur les plans des étapes, de la vision conjointe, des priorités, des indicateurs, du programme annuel et du suivi.

Pour sa part, Abdelouahed Harouni Alaoui, enseignant également au CRMEF de Drâa-Tafilalet, a mis l’accent sur les principales étapes de la mise en œuvre du « projet de l’Etablissement intégré », ainsi que les efforts déployés à cet effet dans le cadre de la coopération internationale.

« Le projet de l’Etablissement intégré », placé au cœur du modèle « Lycée Attahadi », est un projet collectif visant l’amélioration de la qualité, de l’équité d’accès et de la pertinence des programmes de l’éducation secondaire.

Fruit d’un travail concerté avec les acteurs de l’établissement, y compris les élèves, et ses partenaires, ce projet intègre diverses dimensions. Il vise à encourager la persévérance et le succès des filles et des garçons dans leurs parcours scolaires en vue de favoriser leur intégration socioéconomique.

Le modèle « Lycée Attahadi », qui constitue la principale composante du projet « Education secondaire » relevant du programme de coopération « Compact II », financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC), vise à améliorer la qualité et la pertinence des programmes de l’enseignement secondaire et à garantir l’équité d’accès à cet enseignement.