Coupe arabe des nations: Large victoire du Maroc face à la Palestine (4-0)

L’équipe nationale A’ de football a entamé la campagne de défense de son titre de la Coupe arabe des nations de football, remporté, en 2012, par une large victoire face à son homologue palestinienne sur le score de 4 buts à 0, mercredi au stade d’Al Janoub, à Al Wakra, en match de la 1ère journée du groupe C.

La sélection marocaine s’est imposée à la faveur des réalisations de Mohammed Nahiri à la 31è minute, d’Abdelilah Hafidi, auteur d’un doublé (56è et 64è) et de Badr Banoun (87è, s.p).

Le match, dirigé par l’arbitre néo-zélandais Matthew Conger , a débuté avec une pression de l’équipe nationale qui a réussi à créer une première occasion après que Karim El Barkaoui a reçu un centre à la quatrième minute, mais son tir est passé à côté du filet du gardien palestinien Amar Kaddura.

Les éléments nationaux ont poursuivi leurs tentatives de tous les côtés pour ouvrir le score, en particulier après une réelle occasion qui s’est offerte à Ismail Al Haddad, qui n’a pas réussi à atteindre le filet, tandis que la défense palestinienne a eu fort à faire pour contrer le jeu de l’équipe nationale au niveau du milieu du terrain et de l’attaque.

Les premières minutes de la rencontre ont ainsi été marquées par des interventions musclées des défenseurs palestiniens pour tenter de freiner la ligne offensive marocaine.

Les deux équipes ont augmenté le rythme de jeu pour marquer un but qui pourrait changer la face de la rencontre, et c’est ce qu’Achraf Ben Charki, actif sur le côté droit, a failli faire à la 20è min par une frappe qui a raté de peu la cage du gardien palestinien.

Les joueurs palestiniens ont de leur part commencé à devenir plus confiants, en particulier au niveau de la défense, tandis que leur ligne offensive a essayé de faire fructifier des contres attaques qui leur ont permis d’atteindre le côté marocain, mais sans danger pour le gardien Anas Zniti.

L’équipe marocaine a attendu la 31e minute pour ouvrir le score grâce à une frappe du pied droit de Mohammed Nahiri face à laquelle le gardien palestinien n’a pas eu le temps de réagir.

En deuxième période, le sélectionneur national, Lhoussain Ammouta a opéré des changements pour pallier aux manquements de la ligne offensive en procédant au changement de Mohammed Nahiri par Walid Azaro ce qui a dynamisé l’attaque marocaine qui a réussi à inscrire un deuxième but par le biais d’Abdelilah Hafidi à la 56è minute. Hafidi est revenu à la charge à la 64è minute pour signer son deuxième but de la rencontre.

La sélection nationale a maintenu sa pression sur le gardien palestinien qui a donné lieu à un 4è but marqué par Badr Banoun à la 87è minute sur pénalty.

L’équipe nationale du Maroc disputera son 2ème match samedi face à la Jordanie, avant d’affronter l’Arabie saoudite, le 7 décembre.