Clôture du Moussem des fiançailles et du Festival des musiques des cimes à Bouzmou et Imilchil

Le rideau est tombé, samedi soir à Bouzmou et Imilchil, dans la province de Midelt, sur l’édition 2022 du Moussem des fiançailles et du Festival des musiques des cimes, deux événements culturels riches en musique, danses et événements colorés.

La clôture de ces deux manifestations artistiques et culturelles, organisées sous le thème « Le patrimoine immatériel, levier du développement local », a été marquée par la traditionnelle cérémonie de mariage collectif à laquelle ont pris part cette année 35 couples issus de différentes tribus de cette région du Royaume.

Les actes de mariage de ces couples ont été signés sous une tente à la place située près du Mausolée de Sidi Hmad Oulamghani, dans la commune de Bouzmou, en présence du gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Ennouhi, ainsi que de plusieurs responsables locaux.

Après deux années de suspension à cause de la pandémie du Covid-19, le Moussem des fiançailles et le Festival des musiques des cimes ont battu cette année tous les records en termes d’affluence du public, venu en grand nombre non seulement des différentes zones de la région de Drâa-Tafilalet, mais aussi des autres villes du pays.

Les deux scènes aménagées à Bouzmou et Imilchil ont vu défiler plusieurs artistes et troupes folkloriques qui ont régalé les visiteurs par leurs chants, danses et chorégraphies, à l’instar des troupes Ahidous Ait Hdiddou, Amghi et Sidi Oussaad Hssain, ainsi que less troupes folkloriques Amsassa et Taimat Ahalfi.

Outre leur rôle de vecteurs essentiels de la promotion des particularités culturelles et civilisationnelles de cette région du Maroc, le Moussem des fiançailles et le Festival des musiques des cimes ont confirmé leur place en tant qu’espace permettant de promouvoir le tourisme interne, de faire valoir les produits locaux et de contribuer à la dynamique économique locale.

Ces deux événements culturels, organisés sous l’égide du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication (Département de la Communication), en coordination avec la province de Midelt et d’autres partenaires, avaient pour objet de promouvoir le patrimoine culturel immatériel de cette région du Royaume, de le sauvegarder et de le pérenniser, ainsi que de consacrer des traditions sociales ancrées dans son histoire.

L’ambition était également de mettre en exergue le patrimoine musical national et permettre au public d’apprécier l’art populaire en vue d’en faire un levier pour la promotion du tourisme dans la région.

Au programme du Moussem et du Festival, figuraient des soirées artistiques animées par plusieurs groupes folkloriques, une foire des produits de l’artisanat et de terroir, une course sur route, un concours de psalmodie du Coran, ainsi que des ateliers sur différentes thématiques.

Deux campagnes de sensibilisation menées par les directions provinciales de la Sante et du Conseil agricole à Midelt ont été organisées, dans le même cadre, dans les communes d’Imlichil et de Bouzmou.

Le Moussem des fiançailles et le Festival des musiques des cimes ambitionnent de promouvoir le tourisme et de contribuer au développement économique des localités enclavées de cette région du Maroc, tout en préservant l’authenticité et les valeurs humaines, sociales et culturelles de la population de la région.